Les idées reçues sur la diététique #2

Idees-recues-dietetique-2-test

« Le pain fait grossir »

Oui, mais non. Comme tous les autres féculents, le pain est une source importante de glucides. En surconsommation, ceci engendre un apport énergétique alimentaire plus élevé que ce dont votre corps a besoin (métabolisme). Par conséquent votre cerveau va transmettre un message à votre pancréas pour stocker le surplus. Le pancréas va alors produire une hormone qui s’appelle l’insuline, bien connu des diabétiques de type 1 et certains type 2. Son effet est de demander au foie et au muscles de stocker l’excès, c’est alors qu’il peut y avoir prise de poids (consommation excessive de pain).

Il y a pain et pain

Le pain blanc, la baguette blanche, le pain de mie vont avoir tendance à faire prendre plus de poids qu’un pain complet, aux graines, au son … car ils se rapprochent plus de produits sucrés que de féculents (richesse en glucides simples) et que l’on a tendance à en consommer plus (moins consistant, moins rassasiant). Il est également à noter que le pain a fait une forte teneur en sel (entre 3 et 4g par baguette) qui est à l’origine d’un phénomène de rétention d’eau. Cette rétention d’eau peut être la cause d’une prise de poids via les œdèmes formés.

Dernière chose, comme on l’a dit, le pain en lui même ne fait pas grossir en revanche qu’est ce que vous mettez dessus ? Voici peut être la question qui va vous aider. La pâte à tartiner, la confiture et autres produits sucrés vont apporter d’importantes quantités de glucides simples dont votre organisme n’a pas forcément besoin. Si vous faite partie des personnes qui aiment plus facilement mettre du beurre ou encore du fromage dessus, ceci peut aussi faire grossir. Ces aliments apportent des matières grasses saturées pouvant, si elles sont prises en grandes quantités favoriser le stockage sous forme de graisse.

« Pour maigrir il faut consommer de l’allégé »

Si c’est léger c’est bon pour la santé ?! Miam ! Oui bah non, désolé de vous décevoir mais allégé = prise de poids assurée. Le but d’un produit allégé est purement marketing même si sur l’étiquette on remarque qu’il est moins calorique. Mais comment ? C’est assez simple, les industriels utilisent des stabilisants et des exhausteurs de goût afin de retrouver la texture et la saveur du produit initial. Ainsi, ils rajoutent parfois de l’eau, des gommes, des édulcorants et pleins d’autres produits chimiques.

A partir de cela, deux grandes problématiques se posent. Tout d’abord, quels sont les effets sur notre corps de ces substances ? En réalité, nous ne savons pas puisque chaque additif alimentaire est testé individuellement mais la communauté scientifique imagine que ces produits peuvent interagir entre eux et former des composés toxiques. Ensuite, comment notre organisme assimile ces produits ? Je vous renvoie à l’article sur les produits allégés. Notre corps et surtout notre cerveau sait que nous avons mangé un produit qui semblait être normal. Ainsi, il s’attend à recevoir une certaine quantité d’énergie. Malheureusement, il lui en manque. Ainsi, nous observons souvent les personnes prenant des produits allégés manger une plus grande quantité de nourriture engendrant un apport énergétique plus important comparé à un repas sans produit allégé.

« Un régime c’est restrictif »

Pour répondre à cette idée reçu nous avons voulu être neutre, c’est-à-dire prendre un dictionnaire et vérifier. Le dictionnaire Larousse montre deux définitions importantes. La première est « Ensemble de prescriptions concernant les aliments et destinées à maintenir ou à rétablir la santé  comme le régime lacté ». La deuxième, repose sur le préjugé du régime puisque la définition stipule « Conduite alimentaire caractérisée par des restrictions. Par exemple suivre un régime. »

Alors comment faire la distinction entre ces deux définitions ? C’est assez simple, puisque le mot régime est très souvent employé dans le cadre d’une hospitalisation. En revanche, un diététicien ne prescrit ou ne revendique aucun régime dit de restriction. Par contre, il est possible qu’un diététicien propose une diminution ou une suppression de certains aliments ou catégories selon des pathologies spécifiques ou allergies si cela est indiqué. Mais ceci vous sera expliqué et argumenté. Souvenez-vous qu’aucun régime restrictif n’est durable et surtout qu’ils font tous prendre du poids.

Un régime est donc une adaptation de l’alimentation d’une personne à une pathologie. Pour une perte de poids un diététicien mettra en place un rééquilibrage alimentaire prenant en compte vos habitudes et rectifiant certains points clés.

« Le citron aliment miracle ? »

Nous sommes désolés mais il n’existe pas d’aliment miracle. Certaines personnes le savent mais il le cherchent quand même, d’autres le cherchent encore. Nous nous adressons à tous, peut être y aura-t-il un déclic !? Le citron comme de nombreux fruits et légumes ont des vertus mais de là à dire qu’il est miraculeux… Il est certes peu sucré mais il est très acide en bouche mais aussi pour l’estomac. Ainsi, de nombreux patients ressentent des brûlures d’estomac après une cure riche en citron.

Ensuite, le citron brûlerait les graisses. Oui ! mais pourquoi ? Parce que le citron est peu calorique alors comme tout régime pauvre en calorie on perd en muscle et en graisse. Si vous essayez avec un régime groseille vous obtiendrez les mêmes résultats. Nous allons tout même être gentil avec le citron, il nous a rien fait. Il contient de la vitamine C et des anti-oxydants tout comme de nombreux fruits et légumes. Ce qui est miraculeux c’est la diversité de notre alimentation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *